La Web radio : une façon branchée de travailler l’oral au secondaire

0
403

Un vrai public et l’usage des TIC pour parfaire son oral, il fallait y penser ! Retour sur la présentation de l’enseignant Sébastien Verbert lors du dernier Sommet de l’ipad et du numérique en éducation.

S’il y a un volet où les technologies numériques peuvent contribuer à améliorer concrètement et efficacement la performance des élèves, c’est bien à l’oral. Comme pour l’athlète, l’orateur gagne à garder des traces audio et vidéo de ses prestations afin de pouvoir s’écouter ou se regarder afin d’analyser sa performance, seul ou en petit groupe, et déterminer les points à améliorer. Malheureusement, les tâches imposées en ce sens par les enseignants ont souvent peu d’impacts sur le développement de cette compétence. Ainsi, par manque de temps ou de moyens, rares sont les occasions véritables fournies aux élèves d’être entendus et jugés par un vrai public. Pourtant, n’est-ce pas là une recette gagnante pour favoriser la motivation?

Sébastien Verbert, enseignant au Collège La Malassise, à Longuenesse, en France, est venu partager son expérience de Web radio lors de la 3e édition du Sommet de l’iPad et du numérique en éducation, qui s’est tenue les 30 avril et 1er mai dernier à Montréal. Aux côtés de Julie Gauvin, directrice à l’innovation pédagogique du Collège Saint-Paul à Varennes, et Jacques Cool, technopédagogue et blogueur néobrunswickois reconnu, il nous a présenté en direct une expérience convaincante de Web radio.

Dans la vraie vie, son projet, novateur et audacieux, attire maintenant près de 7000 auditeurs en France qui suivent les propos d’élèves motivés et engagés, émis en direct sur le Web, deux à trois fois par semaine. Les sujets sont variés et touchent les jeunes.

 

Technologies utilisées

Pour mettre en place la Web radio, il a fallu acquérir quelques outils numériques, dont une mallette contenant console et micros. Pour le reste, l’école utilisait déjà le iPad, ce qui a facilité la tâche de M. Verbert. Il utilise en effet des applications performantes et peu couteuses, comme Auria pour le mixage, les enregistrements et la postproduction, et Soundcloud (gratuit sur le Web) pour la diffusion.

Il est possible d’écouter quelques émissions à l’adresse suivante: https://soundcloud.com/svt-expliquer et de poser des questions à l’initiateur du projet sur Twitter à @verbert_seb.

Connaissez-vous des écoles québécoises ou franco-canadiennes qui font de la Web radio? Si oui, partagez-nous leur expérience en laissant un commentaire au bas de cet article!