Les élèves autochtones découvrent l’entrepreneuriat grâce à un concours national de plans d’affaires

0
54

MONTRÉAL, le 22 mai 2015 /CNW Telbec/ – La Banque de développement du Canada (BDC) est fière d’annoncer les gagnants de la quinzième édition d’E-Spirit, un concours national de plans d’affaires qui s’adresse aux élèves autochtones des secondaires III, IV et V.

« Tout au long des 16 semaines que dure le concours E-Spirit de BDC, explique Robert Lajoie, directeur national, Services bancaires aux Autochtones, les participants ont l’occasion d’explorer toutes les facettes du processus d’élaboration d’un plan d’affaires et de découvrir par eux-mêmes ce qu’il faut pour lancer une nouvelle entreprise. Nous croyons qu’il est important d’aider les élèves à acquérir des compétences utiles et pratiques et à bâtir leur confiance en eux. Nous espérons qu’à l’issue de cette expérience, ils considéreront l’entrepreneuriat comme un choix de carrière viable et qu’ils continueront à s’engager activement dans leurs communautés. »

Les trois équipes gagnantes et leurs écoles ont reçu des prix en argent : 4 000 $ pour l’Or, 2 000 $ pour l’Argent et 1 000 $ pour le Bronze. Sept prix spéciaux pour contribution exceptionnelle ont également été présentés en vue de souligner les réalisations dans les catégories suivantes : marketing le plus innovateur, meilleure image de marque, concept le plus original, meilleure utilisation de la technologie, meilleur impact sur l’environnement ou la communauté, meilleure vidéo et un prix de leadership.

Gagnants du concours E-Spirit 2015 de BDC :


OR
Projet : « Arviat Cinema Group »
École : John Arnalukjuak High School, Arviat (Nunavut)
Élèves : Justin Kuksuk, Justin Suluk, Kyle Schaubroeck
Animateur : Mike Prowse

Arviat Cinema Group a pour objectif d’assurer la sécurité alimentaire à Arviat, au Nunavut. À titre de premiers et seuls exploitants de salle de cinéma dans la communauté, les membres du groupe proposent d’amasser des fonds grandement nécessaires en présentant des films. Grâce à ces fonds, les organisations locales pourraient par l’entremise de leurs programmes s’attaquer aux pénuries alimentaires, et les membres de la communauté pourraient voir des films de qualité à un prix abordable. Les projections auraient lieu à l’École secondaire John Arnalukjuak et recevraient le soutien de plusieurs entreprises locales. Le seul cinéma en activité au Nunavut se trouve à Iqaluit.

ARGENT
Projet : « Kiitchi Ma’iingan Trading Company »
École : Daniel McIntyre Collegiate Institute, Winnipeg (Manitoba)
Élèves : Curtis Beardy, Brayden Campbell
Animatrice : Leigh Brown

La Kiitchi Ma’iingan Trading Company propose d’ouvrir un magasin s’inspirant du Lieu historique national de La Fourche à Winnipeg, au Manitoba. Au confluent des rivières Rouge et Assiniboine, La Fourche a été un lieu de rassemblement pendant des milliers d’années et un poste de commerce stratégique – et le demeure aujourd’hui encore. Kiitchi Ma’iingan, qui signifie « Grand loup » en langue Ojibwa, compte s’inscrire dans cette tradition en ouvrant un petit magasin et en vendant des produits d’artisanat qui reflètent l’art ancestral. Une boutique en ligne est également prévue pour que ces créations soient accessibles à tous.

BRONZE
Projet : « Innu-Recueille »
École : École Manikanetish, Sept-Îles (Québec)
Élèves : John-Alex Fontaine, Pascale St-Onge, Samuel St-Onge, Sarah Régis
Animatrice : Guylaine Turbis

Le projet Innu-Recueille propose la création d’un centre résidentiel pour jeunes desservant la communauté Uashat mak Mani-Utenam à Uashat (enclavée dans la ville de Sept-Îles, au Québec) et à Mani-Utenam, à 15 kilomètres. Le centre accueillerait des adolescents en période de transition ou vivant une situation familiale difficile et leur offrirait le soutien nécessaire à leur développement. Il accueillerait également des élèves de l’extérieur de la ville désireux de terminer leurs études. L’environnement structuré d’Innu-Recueille donnerait aux adolescents la possibilité d’atteindre leur plein potentiel tout en les aidant à bâtir leur confiance et leur estime de soi.

Prix spéciaux pour contribution exceptionnelle du concours E-Spirit 2015 de BDC

Marketing le plus innovateur
« Innu-Recueille », École Manikanetish (Sept-Îles, Québec)

Meilleure image de marque
« Kiitchi Ma’iingan Trading Company », Daniel McIntyre Collegiate Institute (Winnipeg, Manitoba)

Concept le plus original
« Innu-Recueille », École Manikanetish (Sept-Îles, Québec)

Meilleure utilisation de la technologie
« Jasmine’s Beaded Jewellery »,  Children of the Earth High School (Winnipeg, Manitoba)

Meilleur impact sur l’environnement ou la communauté
« Arviat Cinema Group », John Arnalukjuak High School (Arviat,Nunavut)

Meilleure vidéo
« Jasmine’s Beaded Jewellery », Children of the Earth High School, (Winnipeg, Manitoba)

Prix de leadership
Kashes Potts, « Thunderbird Skateboard Company », Wetaskiwin Composite High School, (Wetaskiwin, Alberta)

À propos du concours E-Spirit de BDC
E-Spirit est un concours sur Internet incitant les élèves autochtones de secondaire III, IV et V à préparer un plan d’affaires en 16 semaines grâce à des ressources en gestion d’entreprise interactives. L’édition 2015 du concours E-Spirit de BDC a réuni 107 élèves de 18 écoles différentes répartis dans une trentaine d’équipes. http://www.bdc.ca/espirit

À propos de BDC
La Banque de développement du Canada, BDC, fait passer l’entrepreneur d’abord. Forte de ses quelque 2 000 employés et plus de 100 centres d’affaires dans l’ensemble du pays, BDC offre des prêts, des services de consultation, du capital de croissance et de transfert d’entreprise, des services de titrisation ainsi que du capital de risque à plus de 30 000 petites et moyennes entreprises. Leur réussite est cruciale pour la prospérité de l’économie canadienne. Pour en savoir plus, visitez le site www.bdc.ca.

 

SOURCE Banque de développement du Canada