L’Emoji : une nouvelle langue pour nos ados?

0
270

Les utilisateurs d’appareils mobiles, jeunes et moins jeunes, pourront profiter très bientôt de nouveaux Emoji, ces petites icônes qui sont devenues un véritable langage pour les adolescents. Cependant, certains symboles sont au centre d’une polémique…

C’est que la prochaine mise à jour en juin du langage Unicode, un standard informatique utilisé par les géants de l’industrie pour harmoniser les caractères à travers le monde, pourrait contenir un doigt d’honneur pour ceux qui rêvent de l’utiliser sur les réseaux sociaux ou ailleurs, comme à l’école.

Jusqu’à maintenant, les compagnies Apple, Android ou Microsoft n’avaient jamais osé insérer dans leur liste ce pictogramme jugé trop vulgaire au goût de plusieurs. Mais avec l’arrivée de Windows 10, Microsoft a décidé de changer la donne et proposera même cet Emoji en six coloris pour s’harmoniser aux tons de la peau. Actuellement, ce sont près de 1000 Emoji qui sont disponibles sur nos appareils mobiles, mais on ne sait pas encore si Apple et Android vont emboîter le pas.

Les Emoji ont été inventés au Japon par les compagnies de téléphonie cellulaire pour faciliter l’échange de pictogrammes entre les appareils mobiles. Ces symboles de visages tristes ou souriants ou d’objets de la vie quotidienne ont remplacé depuis le début des années 2000 les « binettes » (smileys), autrefois en usage sur les réseaux informatiques. Ces symboles devaient être créés à l’aide de commandes du clavier qu’il fallait souvent mémoriser, alors qu’aujourd’hui, les claviers virtuels font le travail pour nous.

Les réseaux sociaux, en particulier Instagram, ce populaire service de partage de photos auprès des élèves, ont propulsé l’usage des Emoji à des sommets inégalés. Des statistiques publiées récemment par Instagram montrent que près de la moitié de tout le contenu textuel publié sur son service comprend au moins un emoji. Les pictogrammes sont aussi très populaires sur Twitter, où un chercheur s’est penché sur la question en créant un « Emoji tracker » pour suivre les humeurs de la planète sur le réseau social.

Avec un millier de symboles, il est désormais possible de traduire en Emoji des phrases simples. C’est d’ailleurs une activité qui pourrait facilement être expérimentée en classe. D’ailleurs, en 2009, l’œuvre classique Moby Dick d’Herman Melville avait été traduite en pictogrammes sous le titre « Emoji Dick » et déposé à la Bibliothèque du Congrès (aux Etats-Unis) en 2013.

Même si plusieurs linguistes sont réticents à parler de la création d’un nouveau langage, reste que si Internet était un pays, l’Emoji en serait probablement aujourd’hui la langue officielle…