Des « casseurs d’opinions négatives en éducation » lancent un manifeste et invitent leurs pairs à l’action

0
257

Un collectif formé d’enseignants, de membres de la direction et de professionnels de l’éducation se questionne sur la pertinence de l’école dans son état actuel : préparons-nous adéquatement nos élèves à ce qui les attend au cours du prochain demi-siècle?

Les auteurs du Manifeste pour une pédagogie renouvelée, active et contemporaine, issus autant du primaire que du secondaire, du secteur public comme du privé, n’y vont pas par quatre chemins : « Dans notre société hyperconnectée, laquelle favorise l’essor des faiseurs d’opinions galvaudées et tranchées, nous désirons nous imposer comme casseurs d’opinions négatives en éducation. Nous nous affirmons plutôt comme leaders du changement positif, lequel est orienté vers l’élève et, surtout, vers l’importance de le situer au coeur de toute démarche scolaire. »

Dans ce manifeste, ils identifient trois grandes fractures entre l’école actuelle et la société.

  1. L’élève « butineur numérique » vs le monopole de l’enseignant
  2. La réussite d’une évaluation statique vs le développement de compétences
  3. Une société technologique vs une école… déconnectée?

Ils y établissent aussi concrètement ce qu’est la « pédagogie renouvelée, active et contemporaine », en plus d’identifier des pistes pour soutenir la vague de changement qui s’amorce déjà chez les enseignants dans plusieurs milieux.

Les auteurs invitent leurs collègues de partout à endosser ce manifeste en le partageant et mettant ses éléments en pratique.

Le texte intégral : www.pedagogieactive.com

La capsule « Sortie de classe » où on en discute : https://www.youtube.com/watch?v=YftysLfmBWc&feature=youtu.be