Double partenariat entre la CSMB et l’UNESCO

0
223

La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) et l’UNESCO ont récemment signé une entente pour créer une communauté de pratique sur le vivre ensemble. Alors que la Commission scolaire profitera de la riche expérience de l’UNESCO sur les questions liées à la culture et à l’enseignement de par le monde, l’UNESCO est intéressé par la compétence développée par la CSMB dans le cadre de sa démarche Vivre ensemble en français. « Voir un organisme crédible et établi comme l’UNESCO reconnaître notre projet initié pour soutenir notre communauté éducative est un autre signe que notre travail était essentiel », affirme Diane Lamarche-Venne, présidente de la CSMB.

UN MODÈLE POUR INSPIRER LE MONDE
La communauté de pratique se développera en étroite collaboration avec l’UNESCO et son réseau d’écoles affiliées, ainsi que Vision Diversité, partenaire de la CSMB. Elle réunira 14 directions d’établissement de la CSMB, du primaire au secondaire en passant par la formation professionnelle et l’éducation des adultes (voir la liste ci-après). Les échanges et les réflexions autour du vivre ensemble marqueront le partenariat au Québec, au Canada, mais également dans le monde. On espère en effet que d’autres réseaux scolaires bénéficieront de l’expertise de la CSMB pour répondre à un enjeu qui  s’impose partout en Occident.

62 % DES ÉLÈVES N’ONT PAS LE FRANÇAIS COMME LANGUE MATERNELLE
Rappelons que Vivre ensemble en français est une vaste démarche de consultation, d’accompagnement et de recherche lancée en 2012 visant à accompagner et outiller la communauté éducative de la CSMB. Cette dernière relève au quotidien le défi d’intégrer à la société des élèves nés à l’étranger (un sur trois) ou qui n’ont pas le français comme langue maternelle (deux sur trois). Pour concrétiser sa vision du Vivre ensemble en français, la CSMB l’a inscrite au cœur de sa planification stratégique 2014-2018. Plusieurs actions concrètes sont déployées autour de cette vision, notamment avec Vision Diversité et le Centre d’intervention pédagogique en contexte de diversité de la CSMB.

Pour plus d’information, on consulte le www.csmb.qc.ca/veef.

 

LISTE DES ÉTABLISSEMENTS JOIGNANT LA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE AUTOUR DU VIVRE ENSEMBLE

Établissement Direction
École primaire Cardinal-Léger Dany Tremblay
École primaire des Amis-du-Monde (réseau UNESCO) Lina Fortin
École primaire du Petit-Collège Suzanne Tremblay
École primaire Émile-Nelligan (réseau UNESCO) Manon Ostiguy
École primaire Guy-Drummond Sandra Stocco
École primaire Marguerite-Bourgeoys Alain Lavoie
École primaire Nouvelle-Querbes Laurence Houllier
École secondaire Cavelier-De LaSalle Julie Lavigne
École secondaire Félix-Leclerc Diane Vallée
École secondaire Paul-Gérin-Lajoie-d’Outremont Gaëtane Marquis
École secondaire Pierre-Laporte Jean-Pierre Amesse
École secondaire Saint-Laurent Patrice Brisebois
Centre d’éducation des adultes de LaSalle Nancy Bean
Collège d’informatique et d’administration Verdun-LaSalle Hélène Pilote

 

TROIS ÉCOLES MEMBRES DU RÉSEAU DES ÉCOLES ASSOCIÉES DE L’UNESCO DU QUÉBEC
Les écoles primaire des Amis-du-Monde (Côte-Saint-Luc) et secondaire  Cavelier-De LaSalle (LaSalle) ont par ailleurs joint les rangs du Réseau des écoles associées de l’UNESCO du Québec, dont l’école primaire Émile-Nelligan (Kirkland) fait déjà partie depuis l’année dernière. Les écoles membres de ce réseau s’engagent à promouvoir les idéaux de l’UNESCO qui s’articulent autour de quatre thématiques :

  1. Les enjeux mondiaux et le rôle du système des Nations Unies
  2. Les droits de la personne, la démocratie et le respect
  3. Les apprentissages interculturels
  4. L’éducation au développement durable

Dans les trois cas, l’adhésion au Réseau est naturelle. Ces écoles sont cosmopolites et leurs plans de réussite font état d’un souci pour l’internationalisation et l’intégration de la diversité.

 

À PROPOS DE LA CSMB

Acteur majeur de l’éducation québécoise, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys regroupe 92 établissements, près de 53 000 élèves et 9 100 employés. Son territoire recoupe celui de sept arrondissements montréalais et de 13 municipalités de l’ouest de l’île. Le Conseil des commissaires de la CSMB est composé de 13 commissaires élus dans leur circonscription, d’une présidence élue au suffrage universel et de quatre commissaires représentant les parents.