Sortir de classe pour brosser un grand tableau

0
85

Le Grand tableau et la Sortie de classe sont de nouvelles webséries dont le but est de diffuser une vision positive de l’éducation en moussant les bons coups de divers intervenants scolaires issus des quatre coins du Québec

Trop souvent, le monde de l’éducation fait la manchette des médias pour les mauvaises raisons. Il est trop rarement question de l’éducation en termes élogieux. Du moins, c’est le constat que fait l’énergique Pierre Gagnon, enseignant et directeur de la formation chez ChallengeU, tout comme plusieurs autres enseignants. La différence est que M. Gagnon a choisi de faire sa part pour pallier cette situation. C’est ainsi que le Grand tableau et la Sortie de classe sont nés. Leur but est simple : diffuser une vision positive de l’éducation en moussant les bons coups de divers intervenants scolaires issus des quatre coins du Québec.

Le Grand tableau est disponible à tous les lundis d’ici la fin de l’année scolaire. Le 1er épisode avait pour sujet la question de l’ordre professionnel pour les enseignants. Le 2e, quant à lieu, traitait de créativité en éducation.

M. Gagnon s’est adjoint trois acolytes pour lancer les premiers webisodes de la série :

  • Alexandre Gagné, dont l’expertise combinant le journalisme et la pédagogie font de lui un candidat de premier plan pour l’aventure;
  • Marie-André Croteau, conseillère technopédagogique, s’intéresse aux aspects pédagogiques et didactiques dans l’accompagnement des enseignants;
  • Marc-André Girard, cadre scolaire, est également auteur du livre Le changement en milieu scolaire québécois et s’intéresse grandement aux nouvelles pédagogies et à l’évolution des pratiques éducatives.

Devant l’ampleur de la tâche et considérant que tous ces intervenants ont d’abord et avant tout une responsabilité professionnelle envers leurs milieux respectifs, de nouveaux visages ont joint l’équipe du Grand Tableau :

  • Philippe Picard, cadre scolaire délégué à l’innovation en enseignement;
  • Mélanie Bronsard, enseignante d’anglais;
  • Jean Yanick Raoult, enseignant d’univers social et passionné par la création d’environnements pédagogiques adaptés et optimaux.

La présence de ces intervenants permet une grande diversité d’opinion, eux qui font valoir leur vision de l’éducation dans des sujets actuels.

Pour sa part, la Sortie de classe est rendue disponible à tous les jeudis. Cette série met en lumière des pratiques enseignantes gagnantes et originales, lesquelles se démarquent par leur approche divergente de la tradition pédagogique. Il est souhaité que cette tribune puisse permettre une certaine multiplication des initiatives pédagogiques présentées et une contamination positive auprès des collègues.

On peut utiliser les mots-clic #grandtableau ou #sortiedeclasse lorsqu’on y réfère sur les médias sociaux.

Tel que précisé au début, le but avoué du Grand Tableau et de la Sortie de classe est de mettre l’accent sur l’aspect positif de différents gestes d’intervenants en milieu scolaire québécois. Le but de la démarche est simple et les moyens sont humbles et sans prétention. Tous les intervenants sont d’ailleurs bénévoles. C’est pour cette raison que ChallengeU a décidé de participer à l’initiative en fournissant des ressources matérielles aux organisateurs ainsi qu’une petite (mais très efficace) équipe spécialisée dans le domaine de la production télévisuelle.

Il s’agit d’un humble début qui fera son chemin pour parvenir jusqu’aux yeux et oreilles d’intervenants en milieu scolaire allumés et curieux, lesquels sauront, à leur tour, inspirer leur entourage à innover en éducation.