Le Collège François-de-Laval réserve un parcours sans précédent à sa première cohorte d’entrepreneurs

0
83

QUÉBEC, le 17 févr. 2014 /CNW Telbec/ – Plus que jamais, les valeurs entrepreneuriales s’imbriqueront dans l’approche pédagogique du Collège François-de-Laval. Après en avoir posé les premiers jalons l’an dernier, l’établissement tricentenaire donne une véritable impulsion à son approche entrepreneuriale par la mise sur pied d’un programme sans précédent destiné à éveiller et à mieux outiller les jeunes sur les réalités économiques et financières qui façonnent le monde d’aujourd’hui. Que ce soit en milieu scolaire, dans les activités parascolaires ou en laboratoire, les initiatives convergent vers une seule et même ambition : faire bouillonner la créativité et propulser les capacités d’innovation d’une jeunesse avide de bâtir un Québec plus entrepreneurial.

Au menu : conférences livrées par des mentors inspirants du Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship venus transmettre la passion des affaires, stages en entreprises promus par la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, programme Entreprise étudiante de l’organisme Jeunes Entreprises du Québec, implantation d’une coopérative scolaire, gestion de la caisse étudiante, visites industrielles, séances d’initiation à la bourse, session de cours à l’École d’Entrepreneurship de Beauce… Visiblement, il y en aura pour tous les goûts!

« Le profil entrepreneurial n’est plus l’apanage unique des futurs administrateurs et financiers, mais il s’applique également aux jeunes qui envisagent des carrières en santé, en droit, en arts, en sciences sociales. Nous voulons allumer l’étincelle, cette étincelle qui attise la passion des affaires. Nous voulons provoquer des rencontres avec des personnalités devenues l’incarnation des valeurs de persévérance, de réussite, d’acharnement et d’audace et qui pourront inspirer nos élèves dans plusieurs facettes de leur vie personnelle et professionnelle. Nous sommes fiers de créer l’écosystème et les conditions qui permettront à nos élèves de mettre en valeur leurs talents et de développer leurs intérêts », a indiqué le directeur général du Collège, M. Marc Dallaire.

Dès son entrée au Collège, un jeune pourra choisir à la pièce les activités qui l’interpellent ou s’inscrire au parcours dans son intégralité. En 5e secondaire, ceux qui auront complété le parcours recevront une attestation confirmant l’acquisition des aptitudes et compétences entrepreneuriales et financières s’y rattachant. L’un d’entre eux se verra d’ailleurs octroyer une bourse soulignant l’excellence de son parcours.

UN PROJET PILOTE NÉ D’UNE MOBILISATION DE PLUSIEURS PARTENAIRES
Et pour l’appuyer dans le déploiement de cette approche novatrice, le Collège compte sur l’appui de nombreux partenaires dont l’apport permettra de donner une plus grande impulsion à l’initiative.

« Toutes les statistiques le confirment : le Québec de demain ne manquera pas de travail, mais de travailleurs. Par-dessus tout, il risque de manquer d’entrepreneurs. C’est pourquoi la Chambre mettra l’épaule à la roue afin que nos jeunes puissent acquérir des expériences enrichissantes dans des milieux des plus stimulants », a lancé le président et chef de la direction de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, M. Alain Kirouac dont l’organisation a accepté de promouvoir le volet des stages en entreprises.

« Je félicite le Collège de mettre en place les leviers pour détecter le potentiel entrepreneurial de nos jeunes, a ajouté le président-directeur général de la Fondation de l’entrepreneurship, M. Alain Aubut. Je vois dans le modèle développé ici l’occasion de l’exporter dans d’autres institutions, publiques ou privées. C’est précisément ce à quoi se ralliera la Fondation. »

« Forts du succès retentissant enregistré l’été dernier, l’École d’Entrepreneurship de Beauce et le Collège renouvellent leur partenariat avec des camps d’été au cours desquels nos jeunes pourront s’imprégner de la culture entrepreneuriale et parfaire leurs connaissances de façon ludique », a ajouté sa directrice générale, Mme Nathaly Riverin.

De plus, et dans le but de documenter les succès et de s’améliorer en continu, la Chaire en entrepreneuriat et innovation de l’Université Laval accompagnera le Collège dans l’évaluation et l’ajustement du programme tandis que la Caisse Desjardins de Québec et la Coopérative de développement régional Québec-Appalaches apportent leur soutien dans les opérations de la caisse étudiante et du magasin scolaire qui prennent la forme d’une coopérative. Enfin, Louis Després, conseiller en placement à la Financière Banque Nationale, entend mettre son expertise à profit dans le cadre des séances d’initiation à la bourse.

« On ne s’improvise pas entrepreneur, on le découvre; d’abord par l’audace et l’innovation, mais également par les valeurs qu’on nous transmet. J’ai décelé ici une passion et une fougue comparable à celle que j’observe chez les entrepreneurs que je mets en scène dans le cadre de VoirGRAND.tv. Décidément, le programme du Collège pourra devenir une pépinière pour préparer une nouvelle génération d’entrepreneurs », a commenté la productrice et animatrice, Anne Marcotte.

UN FONDS DÉDIÉ… ET UNE INTERACTION AVEC LES PREMIERS CLIENTS!
Pour assurer la pérennité du parcours entrepreneurial, encourager les nouvelles initiatives et les financer, le Collège François-de-Laval met sur pied un fonds dédié alimenté par des partenaires ciblés. Le fonds sera présidé par l’un de nos anciens élèves, Juan Riveros, de qui a germé l’idée de structurer un parcours entrepreneurial. En contrepartie d’un don corporatif, une capsule publicitaire pourra aussi être produite par nos élèves à même les installations du Centre de production multimédia Québecor.

TROIS SIÈCLES D’EXCELLENCE
Le Collège François-de-Laval possède une tradition de réussite et d’excellence de plus de trois siècles. Cette tradition d’excellence a permis au Collège d’être un chef de file en éducation en mettant de l’avant de nouvelles approches pédagogiques et en rehaussant les services éducatifs aux élèves.

SOURCE Collège François-de-Laval