Clair2014 : une communauté entière qui se mobilise pour ses enfants

0
59

(Seconde de 2 parties) Les 30, 31 janvier et 1er février derniers avait lieu la 5e édition du Colloque international Clair2014, au Nouveau-Brunswick. Une participante nous le fait vivre de l’intérieur.

Un nombre record d’enseignants, de professionnels et de gestionnaires en éducation se sont rendus dans le petit village de Clair, près d’Edmundston au Nouveau-Brunswick, afin de constater comment il est possible de vivre l’école autrement avec l’apport des technologies, mais aussi le soutien de toute une communauté qui croit au potentiel de ses enfants.

(suite d’hier…)

Après un buffet sur place, les participants réintègrent la salle de conférence pour non pas s’asseoir, mais bien danser avec la charmante Nancy Brousseau, directrice générale de la Fédération de établissements d’enseignement privé (FÉEP) du Québec, qui a su « réveiller son monde » avant de le transporter dans son École pour demain, aujourd’hui. Un intermède fort agréable a par la suite été offert par les Triplettes, un groupe de trois jeunes chanteuses talentueuses ayant étudié au CAHM. Puis, Stéphane Allaire, doyen de la recherche et de la création à l’Université du Québec à Chicoutimi, a poursuivi avec sa conférence Quelques lacunes de la recherche en éducation.

L’équipe de la radio Acadiepédia en ondes tout au long du Colloque.

L’après-midi se termine par la poursuite du Forum des pratiques gagnantes et, bien sûr, un second vin et fromage musical offert par la municipalité de Clair. Comme on peut le constater, le Colloque Clair est plus qu’une affaire d’école. C’est une communauté entière qui se mobilise afin d’offrir aux participants une expérience incomparable. Les nombreux bénévoles, le personnel de l’école et les élèves savent comment ajouter cette touche chaleureuse qui font de Clair un événement unique.

Puis, vient le temps du repas du soir : le fameux poulet BBQ cuit sur place. Voilà une autre occasion de poursuivre les conversations, de connaître de nouveaux visages et de se régaler en bonne compagnie. La journée se termine avec la cérémonie protocolaire d’ouverture et la conférence fort appréciée de Raymond Vaillancourt, fort convaincant avec ses principes de changements de leadership.

Le samedi matin, deux dernières conférences sont au menu. L’excellente Annick Arsenault, enseignante d’une classe inversée en 7e année, et le coloré Jean-Yves Fréchette, de l’Institut de Twittérature comparée et retraité du collégial, ont replongé les participants dans la réalité avec le récit de leur expérience personnelle en tant qu’enseignants.

Le Colloque Clair est plus qu’une affaire d’école. C’est une communauté entière qui se mobilise afin d’offrir aux participants une expérience incomparable.

Enfin, c’est le temps d’un dernier repas brayon pour déguster la fameuse « ploye » et autres délices, puis arrive l’heure de se dire au revoir. On se promet de garder le cap, de changer le monde et d’avoir du plaisir à le faire. Un soleil resplendissant nous attend, comme pour nous dire que tout ce que nous avons vu et entendu au CAHM est possible dans notre milieu.

Clair, c’est finalement les conversations du retour durant les nombreuses heures passées en voiture avec les collègues à discuter de nos moments préférés, de ce que nous voulons changer dans notre pratique, des gens de notre milieu que nous voulons influencer positivement. La longue route est un prix fort minime à payer pour ce rendez-vous annuel, qui apporte tant d’inspiration et d’énergie. Il n’y a qu’à consulter le nuage des mots les plus utilisés sous le mot-clic #Clair2014 pour se rendre compte que les valeurs véhiculées lors de ce Colloque vont bien au-delà des technologies et sont centrées sur ceux qui sont au cœur de nos préoccupations : les élèves.