Des livres numériques interactifs libres de droits pour le 1er cycle

0
346

Pratham Books, éditeur indien s’étant donné comme mission de mettre un livre entre les mains de chaque enfant, a choisi de mettre certaines de ses publications sous licence Creative Commons, afin qu’ils puissent être diffusés, reproduits et adaptés librement. Une animatrice RÉCIT au Québec a été séduite par l’idée…

Annie Marois, animatrice au RÉCIT local de la Commission scolaire des Découvreurs, secteur primaire, a entendu parler de cet éditeur à l’occasion d’edcamp Québec, le 17 mai dernier. André Cotte, webmestre adjoint à Carrefour éducation, animait une discussion sur le droit d’auteur en éducation quand il a mentionné cette idée, qui semble à contresens des habitudes du marché. Un éditeur de livres jeunesse qui rend disponible des titres et permet à quiconque de les prendre, diffuser et adapter…

« Ça m’a intéressée, alors j’ai fouillé sur Internet et j’ai finalement découvert qu’il s’agissait de Pratham Books », nous explique Annie Marois. « Je trouvais les valeurs derrière tout ça vraiment intéressantes, soit de mettre entre les mains de tous les élèves un livre. »

Elle a donc décidé de traduire certaines des histoires et de les adapter pour le Québec. En plus, en bonne conseillère pédagogique, elle a également ajouté certains éléments comme des sons, des liens pour des réinvestissements, des pistes pour travailler les stratégies de lecture, une bande-annonce, etc. « J’ai contacté Pratham Books pour leur présenter le premier livre réalisé, soit J’écoute mon corps. Ils étaient vraiment enchantés du travail et du résultat. Ils ont même dit qu’ils trouvaient le livre encore plus beau que l’original! »

En ce moment, on trouve 2 livres prêts à être utilisés ici : J’écoute mon corps, et Tout un désordre. Ils sont disponibles dans plusieurs formats : iBooks, PDF, ActivInspire et PowerPoint. D’ici la mi-juin, deux nouveaux titres devraient être en ligne. Ils s’adressent tous principalement au premier cycle du primaire. « Je compte poursuivre cet été pour en avoir une dizaine à la disposition des enseignants au début de l’année scolaire », explique-t-elle.

Mme Marois trouve intéressant de rendre accessible les ressources, de favoriser le partage et d’enrichir la communauté de matériel pédagogique pour les élèves et les enseignants. « J’entends souvent que le milieu a besoin de plus de ressources pour favoriser l’enseignement et l’apprentissage. Dans ce cas, c’est d’autant plus intéressant, car l’élève peut retourner lire le livre avec ses parents à la maison, étant donné les droits et l’accessibilité. Il peut même le manipuler, par exemple réécrire une histoire en reprenant les images, appliquer les stratégies apprises, etc. C’est donc aussi pour ces raisons que j’ai sauté sur l’occasion. »

Selon Pratham Books, les livres originaux sous licence Creative Commons ont été téléchargés plus de 200 000 fois dans 80 pays à partir du site Scribd.