Avez-vous choisi vos ressources numériques cette année?

0
401

La mesure budgétaire 50683 permet aux écoles du Québec d’acquérir des ressources didactiques numériques servant à l’enseignement. Quels sont les critères de cette mesure? Quelles sont les ressources admissibles? Allons voir de plus près.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre plus large de celle appelée 50680 « École 2.0 : la classe branchée ». Le premier volet était l’acquisition des tableaux interactifs, le deuxième couvrait l’achat d’ordinateurs portables pour les enseignants et ce troisième volet s’intéresse aux ressources d’apprentissage qui seront utilisées de façon interactive avec les élèves, particulièrement au tableau interactif.

L’allocation pour l’année scolaire 2012-2013 est de 5 millions de dollars, une somme répartie entre les commissions scolaires selon le nombre d’enseignants à la formation générale des jeunes. Pour les deux prochaines années, elle devrait s’établir respectivement à 8 et 14,5 millions de dollars.

Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) propose aux établissements un guide pour déterminer si une ressource est admissible. En bref, les critères à rencontrer sont les suivants :

Dimensions d’ordre légal ou éthique
La ressource…
– est exempte de publicités;
– est exempte de stéréotypes et de préjugés;
– respecte la langue d’enseignement;
– respecte le droit d’auteur.

Dimensions d’ordre pédagogique
De façon générale, la ressource…
– constitue une aide à l’enseignement et à l’apprentissage;
– favorise l’application du Programme de formation de l’école québécoise par l’enseignant;
– permet à l’enseignant de soutenir le développement des compétences des élèves et d’enrichir leurs connaissances;
– est rédigée dans une langue de qualité;
– suscite la motivation des élèves;
– permet à l’enseignant d’adapter ses pratiques pédagogiques aux besoins des élèves.

La ressource peut répondre à plus d’une intention pédagogique.
Par exemple, elle peut permettre à l’enseignant :
– d’expliquer, d’illustrer des concepts;
– de soutenir les élèves dans la résolution de problèmes;
– de faire interagir les élèves en vue de réaliser une tâche collaborative et complexe;
– d’animer et d’organiser le travail de l’élève en classe.

Chaque élément est expliqué plus en détail dans le document du MELS.

La Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles propose un très intéressant guide explicatif comprenant même des suggestions de ressources à acquérir. De plus, le site du RÉCIT propose une formule questions/réponses qui regroupe les interrogations les plus courantes face au choix des ressources.