Comment va votre intégration des TIC? 2 modèles à découvrir

2
593

La compétence professionnelle 8 demande aux enseignants québécois « d’intégrer les TIC aux fins de préparation et de pilotage d’activités d’enseignement-apprentissage, de gestion de l’enseignement et de développement professionnel ». Au fait, où vous situez-vous? Voici deux modèles d’intégration à découvrir.

Intégrer les TIC de façon efficace « ne s’apprend pas en un seul cours universitaire ou lors d’une formation professionnelle ». C’est ce que rappelait justement la professeure Carole Raby, du département de la didactique de l’UQÀM, dans un chapitre intitulé Le processus d’intégration des technologies de l’information et de la communication, publié en 2005 à l’intérieur de l’ouvrage L’intégration pédagogique des TIC dans le travail enseignant, dirigé par les professeurs Thierry Karsenti et François Larose.

Pour donner une idée aux enseignants d’où ils se situent et le chemin qu’ils peuvent encore parcourir, il existe différents modèles théoriques. En voici deux particulièrement intéressants.

 

Le modèle de Raby

La professeure Carole Raby propose dans le chapitre mentionné plus haut un modèle théorique (on en trouve un bref résumé ici) pour illustrer les étapes d’appropriation des TIC par les enseignants en 4 étapes :
– la sensibilisation aux TIC (de moins en moins distincte avec leur omniprésence)
– l’utilisation à des fins personnelles
– l’utilisation à des fins professionnelles
– l’utilisation à des fins pédagogiques

Selon ce modèle, le processus est non-linéaire et des étapes peuvent être permutées ou se chevaucher, selon les motivations de l’enseignant. Il a l’avantage d’être simple à présenter et permet une première autoévaluation par le principal intéressé.

Le stade de l’utilisation pédagogique, soit celle de l’utilisation à des fins d’enseignement et d’apprentissage, se subdivise en 5 étapes dont le franchissement est plus ou moins rapide et où le chevauchement est toujours possible.
– Au départ, on trouve une source de motivation, comme un intérêt pour varier les occasions d’apprentissage, ou une obligation provenant de la direction, par exemple.
– Ensuite, la familiarisation se fait par une appropriation technique de base et par l’utilisation simple, comme permettre à un élève de jouer à un jeu à l’ordinateur en récompense d’un bon comportement. La valeur éducative est limitée, mais c’est un premier pas.
– L’étape de l’exploration amène l’enseignant à faire l’expérience de matériel informatisé en soutien à son enseignement, par exemple grâce à du contenu informatif sur un cédérom. Les élèves sont engagés dans des activités visant l’acquisition et l’application de connaissances.
– L’étape de l’infusion amène une utilisation plus régulière des TIC, mais encore ponctuelle, permettant le développement de compétences disciplinaires ainsi que la transmission et la construction de connaissances.
– Enfin, l’étape de l’appropriation est caractérisée par une utilisation régulière des TIC par les élèves, permettant le développement de compétences disciplinaires et transversales. L’apprentissage est actif et significatif, orienté vers un but.

 

 

La matrice TIM

L’Université Northern Arizona, par le biais du Arizon K12 Center, propose pour sa part une intéressante matrice d’intégration des technologies (TIM, pour Technology Integration Matrix) qui se concentre principalement sur l’utilisation en classe.

Sur l’axe horizontal, on trouve le degré d’intégration de la technologie dans le curriculum (initiation, adoption, adaptation, infusion et transformation). Sur l’autre, on s’attarde aux caractéristiques de l’environnement d’apprentissage (actif, collaboratif, constructif, authentique, orienté vers un but). À chacune des jonctions, on indique de quelle façon l’élève est concerné.

À partir d’ici, on peut télécharger la matrice complète en PDF.

 

Au Québec, les personnes ressources du RÉCIT sont en mesure d’aider les enseignants à se situer et peuvent les guider dans leur cheminement.

Comme toujours, nous vous invitons à enrichir cet article en proposant des ressources complémentaires ou en vous exprimant à l’aide du formulaire de commentaires plus bas!

 

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.