Enquête sur la lecture numérique chez les enfants et leurs parents

0
230

Scholastic, un éditeur qui s’intéresse à la littératie (habileté à lire et à comprendre), a publié dans un rapport, The 2010 Kids & Family Reading (anglais), les résultats d’une enquête portant sur la lecture chez les enfants et les parents.

Réalisée auprès de 1 045 enfants de 6 à 17 ans et leurs parents au printemps 2010, l’étude met l’accent sur leurs attitudes et comportements de lecture, et s’intéresse à l’influence de la technologie sur ceux-ci. À la lumière des résultats de l’enquête, huit principes-clés sont ressortis :

La littératie permet aux jeunes de s’informer, afin de mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent, et d’éveiller leur l’imagination.
Selon l’étude, 68 % lisent pour stimuler leur imagination et 66 % pour s’informer.

La grande quantité d’information et d’images diffusées quotidiennement sur Internet fait en sorte qu’il est important pour les jeunes de savoir par exemple comment analyser, interpréter et comprendre l’information, en plus de séparer le fait de l’opinion.
Selon l’étude, pour 39 % des jeunes, l’information trouvée en ligne est correcte.

Le contact avec la littérature et la fiction, que ce soit sur du papier, à l’écran, sur une scène ou dans les films, aide les jeunes à expérimenter plusieurs gammes d’émotions et d’actions, leur permettant ainsi de mieux comprendre certaines expériences qu’ils vivent au quotidien. Sans ce contact avec la fiction, leur vie manquerait de référents et de concret.
62% des jeunes lisent simplement pour le plaisir de se laisser inspirer par le synopsis et les personnages de l’histoire.

Par la lecture et l’écriture, les jeunes se forgent une identité, et les aideront à comprendre qui ils sont et comment ils peuvent améliorer leur vie (« Tu es ce que tu lis »).
La moitié des jeunes lisent pour essayer de comprendre qui ils sont et ce qu’ils souhaitent devenir.

Chaque enfant devrait avoir accès aux livres, magazines, journaux, ordinateurs, et liseuses électroniques.
Le tiers des jeunes affirment qu’ils liraient plus de livres s’ils étaient numériques.

Chaque enfant devrait être en mesure de choisir les livres qu’il souhaite lire.
9 enfants sur 10 sont plus enclins à terminer les livres qu’ils ont choisis eux-mêmes.

Chaque enfant a le droit de recevoir un enseignement qui l’aidera à apprendre à lire et à aimer lire. Les jeunes ont besoin qu’on leur apprenne à lire et à aimer lire.
Pour la majorité des jeunes, la mère, les enseignants et les libraires sont de bons conseillers.

En 2011, les habiletés de lecture ne servent pas uniquement à réussir, mais aussi à survivre. Qu’on soit enseignant, libraire, parent, journaliste, etc., tous ont un rôle à jouer auprès des jeunes et peuvent les soutenir dans leur apprentissage de la lecture. Vous trouverez sur cette page des mesures à prendre pour inciter les jeunes à lire.

Consultez l’intégralité du rapport The Kids & Family Reading Report (en anglais).

Autres références :

Le livre électronique : quels services pour quelles pratiques ?
Pratiques de lecture numérique chez les enfants et leurs parents
Etude : la lecture numérique chez les enfants et les parents