Les jeux vidéo au service de l’apprentissage

0
50

Allô prof lançait le 8 décembre un projet d’aide aux devoirs en collaboration avec la Commission scolaire de Montréal. Au cœur du projet, l’installation de bornes interactives dans différents lieux fréquentés par les enfants, dont certains services de garde.

Le projet fait suite à un pilote mené depuis cinq ans et dont les impacts ont été évalués par une équipe de recherche de l’UQAM. Il ressort que le recours aux services Allô prof dans le contexte du service de garde accentue la compétence des élèves à utiliser les TIC et accroît leur autonomie dans la réalisation des devoirs et la résolution des difficultés. Nouveauté de cette année, la borne interactive est appelée à jouer un rôle majeur sur un autre facteur favorable à la persévérance à l’école : la motivation des jeunes à bien compléter leur travail scolaire.

En effet, une recherche récemment réalisée à l’UQAM démontre à nouveau les répercussions positives que peuvent avoir les jeux vidéo éducatifs sur la motivation des enfants. Ce support, attrayant, familier et connoté positivement dans l’esprit des jeunes, suscite l’émergence d’une motivation intrinsèque dans le processus d’apprentissage. L’enfant se trouve interpellé par des éléments de défi, de fantaisie et de curiosité. Il développe le recours à la méthode de l’essai et l’erreur, sans toutefois ressentir la lassitude que cette approche peut avoir lorsque pratiquée de manière conventionnelle. Traditionnellement associés au simple divertissement, les jeux vidéo pourraient bientôt s’avérer un allié de l’éducation.

La borne interactive et les jeux vidéos éducatifs développés par Allô prof puisent largement dans le potentiel de motivation des nouvelles technologies. Allô prof entend bien poursuivre dans cette voie en ciblant des notions clés de l’apprentissage, comme les opérations mathématiques, qui sont fort bien desservies avec le jeu Fin Lapin mis en ligne au début de la présente année scolaire.

À propos d’Allô prof :

Allô prof est un organisme de bienfaisance soutenant la persévérance scolaire qui a pour mission de fournir gratuitement de l’aide aux devoirs à tous les élèves du Québec et à leurs parents. Pour appuyer sa mission, Allô prof met à leur disposition un service téléphonique et des services en ligne impliquant une équipe d’enseignants qualifiés et une communauté virtuelle composée d’élèves aidants, de parents et d’acteurs de l’éducation. Depuis sa fondation en 1996, Allô prof a répondu à plus d’un million de requêtes venant des élèves québécois du primaire et du secondaire. Le développement des services d’aide aux devoirs s’est fait grâce au soutien de plusieurs partenaires fidèles : le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, la société GRICS, Rio Tinto Alcan, les Fonds Universitas et Télé-Québec.

Par Marc-Antoine Tanguay
Directeur des communications et du marketing