7 bonnes raisons d’intégrer les contes de Noël dans la pédagogie

0
301

Le 29 novembre, l’Infobourg lançait un concours aux abonnés de son bulletin hebdomadaire. Pour gagner un ensemble de livres des Éditions Scholastic, les participants devaient raconter la place que prennent les contes de Noël dans leur pédagogie. Voici quelques idées concrètes de la part de ces enseignants. Parions qu’elles sauront vous inspirer tout au long du mois de décembre!

Les contes de Noël pour apprendre

La littérature jeunesse est à la base de mon enseignement auprès de mes élèves de première année, puisqu’on apprend à lire avec des livres, de vrais livres et encore des livres!!!  Les contes de Noël ajoutent leur part de magie à cette période de l’année si particulière! Nous nous inspirons d’albums où les personnages (père Noël, lutins, fées, enfants et animaux…) vivent l’attente jusqu’à Noël comme nous!!! Vive les albums de Noël, pour enrichir le vocabulaire, créer de réelles situations d’apprentissages, découvrir l’univers de nouveaux auteurs… à travers ce merveilleux temps de l’année, riche en émotions!

IB, Waterloo

Étant une future enseignante, l’une de mes plus grandes préoccupations est celle de partager mon amour pour la langue aux élèves à qui j’aurai la chance d’enseigner. Pour ce faire, je crois que le meilleur moyen d’y arriver est en utilisant la littérature jeunesse en classe, à juste titre de base essentielle pour l’apprentissage du français. Je sais toutefois que cela demande beaucoup de confiance, puisqu’il peut être insécurisant de ne pas avoir de marche à suivre bien définie, comme l’on retrouve dans la plupart des guides pédagogiques annexés aux manuels scolaires conventionnels. Ainsi, cette approche exige beaucoup plus d’implication puisque toutes les activités doivent être bâties en entier par l’enseignante. Pourtant, je crois que ces efforts en valent la chandelle, considérant que rien n’égale les étincelles dans les yeux d’un enfant qui s’émerveille devant les couleurs de la langue.

CA

Lorsque le temps des fêtes approche, comme je suis enseignant de science, j’ai toujours un conte de Noël à saveur scientifique qui intègre des données sur lesquelles les élèves doivent se baser pour confirmer, à l’aide des données, des calculs et des concepts, que le père Noël ne peux pas exister dans des conditions normales.

YC

Les contes de Noël pour amorcer et enrichir

J’utilise les contes de Noël comme déclencheur de certaines activités (la cueillette des jouets usagés pour les enfants démunis ou une œuvre d’art, par exemple). La place des livres s’inscrit au quotidien : pour faire un bricolage, pour alimenter le royaume du père Noël, pour connaitre les traditions, pour amorcer des discussions.

MR, Boucherville

Dans ma classe, je lis un conte de Noël par jour. J’ai également une boîte contenant des livres de Noël et les élèves y ont accès pour toutes les périodes et tous les moments de lecture. Lorsque l’intérêt est là, les livres sont réinvestis dans des activités. Ils servent également d’amorce pour certaines activités d’écriture et de mathématique.

PP

Les contes de Noël pour socialiser

Dans ma classe, j’invite les grands-parents à venir nous lire des histoires de Noël. Il y a aussi tous les albums de Noël qui sont à la disponibilité des enfants et je leur raconte au moins une histoire de Noël par jour.

MPG

J’utilise le conte de Noël pour initier les élèves au conte.  Après Noël, nous faisons une soirée de contes avec les élèves.  Ils se racontent une histoire qu’ils ont composée en coopération.  Ensuite, ils couchent à l’école!  C’est notre nuit de contes… celle-ci est répétée chaque année!

KT, Pont-Rouge

Les contes de Noël pour vivre la culture

À l’école, nous recevons chaque année des conteurs dans la dernière semaine de décembre afin d’animer des contes pour tous les niveaux. De la 1re à la 6e année, tous les élèves ont la chance d’entendre des contes de Noël. Souvent, ces contes sont accompagnés de musique et de mise en scène ajoutant à l’atmosphère qui s’en dégage. Les élèves de 5e lisent plusieurs contes en lien avec Noël et tentent de dénicher des contes québécois parmi la tonne de contes existants. À la suite de plusieurs lectures de contes, ils rédigent un conte de Noël afin d’en faire profiter d’autres.

PH, St-Bruno

Je suis enseignante de première année, en milieu défavorisé. Les livres occupent une très grande importance dans ma classe. À tous les mois, nous avons notre  »auteur(e) du mois ».  J’affiche près de mon coin lecture une photo de notre auteur(e) du mois ainsi que certaines illustrations de livres.  J’inclus des livres de l’auteur(e) dans le coin lecture et au moins une fois par semaine, je leur fais la lecture d’un album.
AP, Montréal-Nord

Les contes de Noël pour avoir du plaisir

Je pense que l’utilisation des contes de Noël en classe est très importante pour favoriser la motivation et le goût de la lecture. En décembre, les enfants sont fatigués et ils ont hâte aux vacances. Lorsqu’ils lisent un conte de Noël, ils n’ont pas l’impression de travailler. Ils sont heureux et ils participent aux différentes activités.

GN

Les enfants apprécient toujours le moment où je leur raconte une histoire. C’est très encourageant de continuer à leur en lire!
Il faut dire que j’aime bien mettre l’expression adéquate en modulant ma voix bien sûr! J’ajuste le rythme et le ton aussi! Ils regardent les images qui les aident à comprendre l’histoire. Je prends toujours le temps de dire le titre, l’auteur et l’illustrateur.

SL, St-Jérôme

Les contes de Noël pour créer et imaginer

Au premier cycle, j’utilise les contes de Noël en lecture animée où les élèves participent activement à prédire ce qui va se passer et à décrire ce qu’ils voient dans l’image. Cette dernière partie était particulièrement essentielle, car il y avait une élève handicapée visuelle dans mon dernier groupe…  À la fin, ils peuvent illustrer une partie de l’histoire de leur choix, ou encore réinventer une autre fin. Parfois, il m’arrive de m’inspirer d’un conte existant pour leur proposer d’en inventer un à leur tour. Finalement, les contes de Noël peuvent s’avérer une bonne manière d’introduire une discussion sur les diverses traditions de Noël, autant à l’intérieur des familles, mais aussi chez différentes cultures et religions, et cela convient bien au cours d’éthique et religions.

VC

Les contes de Noël pour rêver

Par les contes et les histoires de Noël, je réanime la magie du temps des fêtes. Les enfants ont les yeux remplis d’étoiles et la tête pleine de souvenirs et d’images féeriques. Ces contes nous inspirent pour écrire un conte de Noël collectif, pour fabriquer des décorations de Noël, pour cuisiner ou pour les projets d’arts plastiques. Bref, la littérature jeunesse nous offre, pendant les 23 jours de décembre, une fenêtre ouverte sur la magie de Noël.

KG, Saint-Jean-Bosco

Chaque année, j’utilise quelques contes de Noël  à mettre en musique avec les enfants . Parfois j’allume une chandelle, j’apporte un objet  ou un personnage qu’on retrouve dans l’histoire. Je distribue quelques toutous à cajoler.  Je raconte l’histoire tout en dirigeant la musique qui sert à recréer  l’atmosphère et les émotions du conte.

M, Boucherville

Dès novembre, un programme d’activités vient enjoliver les jours sombres de l’année en offrant aux élèves et à la communauté des expériences enrichissantes et mémorables qui prennent de l’ampleur d’année en année qui annoncent joyeusement le temps des réjouissances. Activités axées sur la lecture, impressionnante collection d’œuvres ayant comme thème la fête de Noël et animations spéciales dont une soirée de lecture dans la classe sous les lumières de Noël viendront agrémenter ces doux moments de l’année.

ML, Pohénégamook

Valérie C. est l’heureuse gagnante du concours. Elle remporte ces 4 albums illustrés des Éditions Scholastic: C’est Noël, David! , Un porc-épic dans un sapin, Le sac à main de la reine et Mademoiselle Nancy : Un Noël mirobolant. Ils sont destinés aux enfants de 4 à 7 ans.

Vous aimeriez avoir une chance de gagner le prochain concours? Inscrivez-vous à notre bulletin d’information! Pour ce faire, rendez-vous sur la page d’accueil de l’Infobourg et remplissez les champs nécessaires qui se trouvent sous le fil Twitter, dans la colonne de droite.