Le marché du livre numérique en France

0
16

France – À l’occasion des Assises Professionnelles du Livre le 21 octobre 2010 à Paris, sur le thème de la commercialisation du livre dans l’univers numérique, Philippe Person, directeur du pôle Biens culturels chez GFK, a présenté l’état actuel du marché du livre numérique en France.

En 2010, le marché de l’édition est en croissance avec une augmentation de 1,2% du chiffre d’affaires et 1,4% du volume sur la période de janvier à septembre 2010. Le livre numérique, caractérisé par la dématérialisation du contenu, représente un nouveau paradigme dans la distribution.

Depuis quelques années déjà, Internet prend de plus en plus d’importance et « grignote » peu à peu les circuits de libraires traditionnels. Et pour cause, selon une enquête, 45% des Français pensent que les prix des livres sont plus bas sur Internet. Mais le cybercommerce n’est pas encore stable et est marqué par la saisonnalité des ventes, ce qui en fait sa particularité.

Les livres les plus vendus via Internet restent le fonds ancien (43%) et les nouveautés (33%). Quant au numérique, il représente encore une infime part : selon l’étude REC (Reference E-Content), seuls 28% des livres téléchargés sont des ouvrages payants. Mais les choses tendent à évoluer : l’offre numérique a explosé sur l’Apple Store au moment du lancement de l’iPad et le marché évolue vite. La littérature et les romans restent les livres les plus téléchargés, suivis des livres pratiques.

La plupart des Français se disent prêts à changer leurs pratiques de lecture et à s’intéresser au livre numérique : 70% d’entre eux affirment que le prix est le facteur n°1 qui les aidera à changer leurs pratiques. Il y a donc une grande attente sur le prix des produits dématérialisés. Mais les lecteurs sont aussi en attente d’un catalogue plus large et d’un usage plus simple et intuitif de ces produits.

L’enjeu pour les éditeurs et les libraires reste de développer le numérique en soutenant la vente des livres imprimés. C’est l’un des objectifs du portail 1001libraires.com qui sera lancé courant novembre. Il regroupe des sites de libraires indépendants sur lesquels il sera possible de télécharger des livres numériques ou commander des livres imprimés à recevoir chez soi ou à retirer deux heures après chez le libraire le plus proche, grâce à la géolocalisation. Ce site est conçu comme une extension des librairies afin de vendre en ligne et en magasin des livres imprimés et des contenus dématérialisés. Il tient aussi à protéger la part de marché du libraire face à la vente en ligne.

Vers 2015, le livre numérique en France pourrait représenter une part de 10 à 15% du marché, tandis que pour les États-Unis, les estimations sont de 15 à 20%.