Les jeunes autochtones canadiens recevront des ordinateurs portables XO

0
28

Canada – La Fondation Belinda Stronach, BMO Banque de Montréal, l’entreprise de production de nickel Vale et le gouvernement de l’Ontario s’associent pour fournir 5000 ordinateurs portables XO à de jeunes autochtones canadiens, qui n’ont pas nécessairement accès aux mêmes ressources éducatives que les autres enfants canadiens.

La Fondation Belinda Stronach a choisi de se concentrer sur les jeunes autochtones âgés de 6 à 12 ans, car bien qu’ils soient le segment de la population ayant la plus forte croissance démographique du pays, plusieurs n’ont pas les ressources pour développer leur plein potentiel.

« Je crois fortement à la combinaison du pouvoir de la technologie et de l’éducation, et à l’investissement dans nos jeunes », a déclaré Belinda Stronach, lors du lancement du projet le 29 septembre dernier à Ottawa. La députée libérale fédérale a aussi ajouté que les enfants autochtones « devraient avoir les mêmes possibilités que les autres enfants canadiens. »

L’ordinateur XO, distribué par le groupe One Laptop per Child Canada (OLPCC), est un ordinateur robuste, peu dispendieux (environ 100$) et faible consommateur d’énergie. Il est déjà distribué dans une trentaine de pays, surtout des pays en voie de développement. Les enfants autochtones pourront l’utiliser dès la rentrée scolaire 2010-2011.

L’ordinateur distribué aux jeunes autochtones est équipé de huit programmes éducatifs spécialement adaptés à leurs besoins, à la fois interactifs et oraux. Ces programmes portent sur la littéracie, la forme physique, l’économie, la nutrition, la science du son, la sécurité aquatique de même que la santé mentale et le bien-être. Le XO comprend aussi une bibliothèque virtuelle et peut être relié à un réseau internet sans fil. Trente autres programmes développés par OLPC sont aussi disponibles.

Les programmes spécifiques ont été développés par des étudiants autochtones, des spécialistes de l’éducation et des experts en programmation provenant d’un centre de toxicomanie et de SécuriJeunes Canada.

Ces programmes ont pour but d’amener les enfants à vouloir apprendre. Grâce à l’ordinateur portable, les enfants peuvent y accéder n’importe où. Le projet veut aussi donner la possibilité aux enseignants d’innover dans leur manière d’enseigner. OLPCC souhaite soutenir le travail de l’enseignant à l’intérieur comme à l’extérieur de sa classe.

« Je suis heureux de collaborer avec One Laptop per Child à cette importante initiative. Ce projet pilote ouvrira de nouvelles opportunités et offrira un nouveau parcours éducatif aux étudiants autochtones », a affirmé lors du lancement du projet, le ministre ontarien des Affaires autochtones, Chris Bentley.

Le projet OLPC a été lancé en 2005 dans l’État du Delaware aux États-Unis par des membres du corps enseignant du Media Lab, un département du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston. Le projet est financé par de grandes compagnies informatiques telles qu’AMD, eBay, Google, News Corporation, Nortel et bien d’autres. Les créateurs du projet visent à développer des programmes pour des populations spécifiques, dans ce cas-ci des enfants autochtones, qui n’ont pas accès aux mêmes ressources que les autres canadiens, et leurs familles.

La Fondation Belinda Stronach pose des gestes au Canada et à l’étranger permettant de faire progresser le potentiel humain par l’autonomisation (empowerment) des individus et les changements sociaux.

Liens Internet :

La Fondation Belinda Stronach : www.tbsf.ca

One Laptop per Child : http://laptop.org

One Laptop per Child Canada : www.OLPCCanada.com

Pour lire d’autres articles sur le sujet :

http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2010/29/c6262.html

http://www.marketwire.com/press-release/De-nouvelles-possibilites-detudes-pour-les-jeunes-autochtones-maintenant-plus-proches-TSX-BMO-1326888.htm

http://www.digitaljournal.com/pr/125407

http://www.pieuvre.ca/2010/09/29/lolpc-fait-son-entree-au-canada/